TÊTU
  • identité
  • édition
  • direction artistique

Après une éclipse de dix-neuf mois, TÊTU est revenu en kiosque le 28 février 2017. Proposant 140 pages dont 120 rédactionnelles, le 213e numéro a été diffusé à 55 000 exemplaires dans toute la France.

9 mois, 3 numéros, renaissance d’un titre.

Missions

· maquettage du nouveau site internet

· réflexion et création d’une nouvelle identité

· choix de l’iconographie et des photographes

· garantie du respect de l’identité

· rédaction des briefs créatifs photographiques et illustratifs

· organisation et planification des shootings

· maquettage de la production

· mise au net et validation finale avant impression

· relation directe avec la fabrication et l’imprimeur

· réalisation des visuels pour les réseaux sociaux

abandon du « coverboy »

La Une du nouveau TÊTU réunit trois inconnus – une jeune homosexuelle, un garçon noir et un garçon transgenre.
Cette diversité incarne le renouveau du magazine qui propose en dossier principal une enquête sur les réseaux militants gays après le mariage pour tous.

 

Premier invité politique, Emmanuel Macron : une façon pour le candidat à la présidentielle de s’adresser à nouveau à la communauté LGBT, inquiète de ses propos polémiques sur « l’humiliation » subie selon lui par les opposants au mariage pour tous.

 

Le nouveau TÊTU comprend aussi un reportage sur un rappeur gay de banlieue parisienne.

Repositionner la marque

et repenser l’expérience lecteur

Une mise en rubrique plus dynamique

dossiers sociétaux entrecoupés de respirations

(images, destinations, manuel de survie, objet

du désir, sexo/psycho…)

 

Une mise en page claire et intuitive

pour une navigation plus douce.

 

Une photographie renouvelée 

avec pour objectif de sortir des codes habituels.

en images